Bienvenue !


Une histoire de carrés, humour et déraison ... sur ce nouveau site  je propose un voyage fantaisiste dans un espace  zen, une déambulation qui rejoint mon monde poétique car depuis des années , je suis poète, je deviens plus abstraite, côtoyant la peinture et la sculpture depuis 50 ans ... ici je m'exprime  en artiste libre des clivages qui fractionnent la peinture, c'est l'autre face du miroir !  En février 1969, je deviens l'artiste ... sous un pseudo pour ne déranger personne...
Depuis je peins ... Déjà en 1990  ayant  écrit les " IOI carrés"  j'avais commencé à dessiner et à peindre sur ce thème, puis j'ai rencontré John Franklin Koenig qui exposait à la Fiac, coup de foudre pour son oeuvre, cela m'a confortée dans mon idée  et changeant de lieu de vie, partant à la campagne, ce furent dix années de liberté finalisées  en 2000 par une exposition très importante. A cette époque j'ai fait beaucoup de sculptures, l'espace  me le permettait  et j'ai créé plusieurs tapisseries, tissées ou brodées encouragée par Robert Four.

Ensuite en 2002,  reprise figurative et création de voyage  d'île en île , découverte personnelle du Japon, ce qui m'amène à aujourd'hui! ... Un besoin de diverger pour éviter les redites ... l'esprit n'est pas une machine à fabriquer , il aime prendre des vacances, voyager hors de ses terres favorites! 

Ce long cheminement doit laisser la place de temps à autre à une  liberté d'agir. J'ai envie de montrer mes autres facettes d'artiste, de créateur.  ...  J'ai écrit tout ce bilan de vie d'artiste dans «  la femme bayadère » le roman qui est sorti en librairie en aout 2018 … et dans " traces de pas dans l'herbe"  un recueil de poésies ...je suis peintre et poète depuis toujours, 1969, j'entre en galerie, depuis  je travaille  et d'expo en expo je trace mon chemin. Reste aujourd'hui à respirer un air nouveau, l'autre coté du miroir, le dernier carré  que je viens de faire encadrer est placé en face de moi , je le vois comme un autoportrait ! Peut-on faire admettre que l'individu a deux vies, qu'elles sont lui  ...la face sociale et  l'autre; la vie intérieure ...Elles co-habitent bien  ... donc, pourquoi ne pas leur laisser à chacune un espace et un temps  de représentation...

  

Ici c'est      histoire-de-carrés.odexpo.com